Math Lab

Ne faites pas de vélo à Montréal avant d’avoir lu ces 8 conseils essentiels… Le #6 va vous renverser!

par 0 commentaires
Ne faites pas de vélo à Montréal avant d’avoir lu ces 8 conseils essentiels… Le #6 va vous renverser!

Comme ça fait plus de dix ans que je fais du vélo à Montréal, voici quelques conseils pour des nouveaux arrivants ou des touristes qui se demandent comment agir en bon cycliste responsable à travers la ville. Croyez-moi, ces conseils m’ont sauvé la vie plus d’une fois!

1- Les feux rouges

En tant que cycliste, vous devez faire comprendre aux automobilistes et camionneurs que ce n’est pas à eux d’imposer la loi parce qu’ils sont plus gros et dangereux.

Ceci commence par votre non-respect de la signalisation routière.

Par exemple, certains cyclistes ralentissent aux feux rouges et font des stops américains aux lumières, c’est déjà mieux que de faire bêtement des arrêts complets, mais c’est trop moumoune encore. Allô?!?! Les voitures font assez de bruit pour qu’on les entende venir!!!! Si vous n’entendez rien, inutile de freiner! Ne sacrifiez pas votre liberté de cycliste au détriment de la tyrannie automobile.

Ne vous gênez pas non plus pour rouler en sens inverse du trafic!  Il ne faut pas se faire passer sur le corps! Croyez-moi, plus vous prendrez l’habitude de pédaler en sens inverse de la circulation, plus votre peur de vous faire frapper va disparaître et vous allez comprendre que les chars finissent toujours par se tasser de votre chemin. Voilà! 1-0 pour les cyclistes!

2- Les policiers

Je vous ai dit de ne pas ralentir aux feux rouges, mais attention, il ne faut pas vous shoper une contravention inutilement. Faites toujours un arrêt complet en présence des flics, et souriez-leur hypocritement à grande bouche, pour qu’ils comprennent bien que lorsqu’ils seront ailleurs à faire autre chose (comme kicker dans un flan de robineux qui dort) vous allez brûler toutes les rouges que le code de la route mettra sur votre chemin, pour ainsi contribuer au chaos et la déchéance urbaine au profit de l’écologie et de la lutte au capitalisme. Ya basta!

tumblr_maieo3OfDU1qab9aao1_250

3- Courtoisie envers les automobilistes

Bien que ce soit votre devoir de faire de l’attitude aux automobilistes en leur rappelant subtilement que vous êtes supérieurs à eux,  ce n’est pas une raison pour ne pas être poli.

Signalez vos intentions, établissez un contact avec les yeux, cédez le passage à l’occasion, bref, collaborez avec les automobilistes pour mieux partager le réseau routier. Les cyclistes sont souvent sur la défensive devant les chars, et les doigts en l’air pleuvent plus souvent qu’autrement. Prenez donc le temps de sourire et faire un petit salut reconnaissant de la main ou de la tête quand les voitures restent un peu plus longtemps à un arrêt pour vous laisser passer tranquillement.

Croyez-moi, les automobilistes ne sont pas habitués à ces gestes de politesse, et ça risque de les déstabiliser assez solidement de vous voir gentils avec eux.

Assez pour qu’ils perdent concentration sur leur conduite et frappent un poteau au prochain coin de rue.

Ce n’est plus votre problème rendu là.

Anyway les automobilistes sont habitués à payer toutes sortes de petites réparations imprévues sur leur voiture. Ce n’est pas une petite scratch de plus qui va faire une différence significative sur leur bill à la fin de l’année.

4- Rouler sur le trottoir

C’est préférable de ne pas rouler sur le trottoir, sauf quand il n’y a pas de place pour dépasser des voitures immobilisées dans le trafic. Si vous roulez sur le trottoir, il faut faire attention de ne pas frapper de piétons, car ça donne une mauvaise image du cyclisme.

Il faut donc toujours rouler tranquillement et en zigzaguant, pour laisser le temps aux piétons de se tasser votre chemin. Calculez quelques secondes de plus pour les éducatrices de garderie avec des enfants.

tumblr_mu5q90n9OM1sak6zeo1_400

5- Dépassement à droite

Quand une filée de chars attend pour tourner à droite à un feu rouge qui va bientôt virer au vert, je suggère aux cyclistes de clencher vivement par la droite. Au moment où l’automobiliste s’apprêtera à tourner,  la présence impromptue du cycliste dans son angle mort aura pour effet de le surprendre, voire l’effrayer, et ainsi le rendre plus vigilant, et par conséquent rendre plus sécuritaire l’ensemble du réseau routier.

De plus, la surprise risque d’être si vive que le conducteur en tête de file pourrait faire perdre un bon 10 à 12 secondes aux autres derrière, ce qui entraînera une symphonie de klaxons qui débouchera inévitablement en tragique événement de rage au volant, en pleine heure de pointe. Vitres ouvertes, chaleur suffocante, radios à tue-têtes, les braves travailleurs sortiront pour se taper sur la gueule, ou mieux encore, se tireront du gun dessus, couvrant de salves la voix tapageuse de Peter MacLeod.

De plus, si vous réussissez à créer ce type de réaction en chaîne dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, peut-être serez-vous le responsable de l’imminente décision du maire Ferrandez de bannir les automobiles et leurs conducteurs du quartier, sous peine d’emprisonnement.

6- Transport d’objets lourds

Si vous avez des objets lourds à transporter, choisissez le vélo. Pédalez en tenant le guidon avec une seule main et traînez une brouette de l’autre. Roulez le moins vite possible pour vous assurer de ne rien perdre de votre marchandise et idéalement dans le milieu de la rue (pour éviter de scratcher les voitures stationnées).  Empruntez des rues passantes pour montrer au plus de gens possible que vous êtes débrouillards et ingénieux dans votre manière de transporter vos affaires.

1298914487_car-plows-through-cyclists

7- Les casques de vélo

Savais-tu que les chars font moins attention aux cyclistes qui portent des casques?  Oh oui! Les voitures roulent plus près des cyclistes casqués et ont moins tendance à ralentir quand ils les dépassent, parce qu’ils se disent que si un accident survient, les conséquences seront moins graves, à cause du casque.

Non sérieux c’est laid un casque, laisse-ça aux chevaliers.

Si tu te plantes, arrange-toi pour te protéger avec tes mains et tes bras et roule sur le dos pour amortir ta chute. Si une portière s’ouvre intempestivement, organise-toi rapidement pour te servir de la personne qui sort de son char comme coussin de sûreté, en lâchant le guidon pour atterrir direct dedans.

8- Les pistes cyclables

Bien qu’il soit supposément interdit de rouler sur la rue quand il y a une piste cyclable à côté, vous ne voulez certainement pas vous taper l’heure de pointe en poireautant en arrière des amoureux qui jacassent en pédalant, sans compter les skateux,  les rollerblades, les touristes en bixi, les chaises électriques, les personnes âgés, les enfants ou toute autre nuisance du genre.

Roulez donc dans la rue, pour faire comprendre aux automobilistes que l’explosion du nombre de cyclistes fait déborder les voies réservées, que leur propre espèce est en voie de disparation, et que l’espace allouée aux bazous et aux trucks va progressivement être rongé au profit des têtes brûlées qui se promènent sur deux roues en faisant régner l’anarchie.

__

Bonne conduite, et n’oubliez jamais de laisser votre chaîne et votre dérailleur rouiller sous la pluie, ça fait plus bad ass comme look.

tumblr_mqw31dhjTh1srd0w6o1_400

Commentaires